Yann Barthès – attitude blessante de Jean-Luc Mélenchon, menaces terribles 

0
38

Jean-Luc Mélenchon a eu un geste qui a choqué Yann Barthès, l’animateur de Quotidien sur TMC.  

L’ancien candidat à l’élection présidentielle n’a pas eu la meilleure attitude face à ce journaliste de Quotidien, l’émission animée par Yann Barthes sur TMC. Il semble ne pas avoir apprécié d’être interrogé sur l’affaire Adrien Quatennens, accusé de violences conjugales après avoir asséné une gifle à son épouse, et le soutien qu’il  a apporté à ce dernier. 

« La malveillance policière, le voyeurisme médiatique, les réseaux sociaux se sont invités dans le divorce conflictuel d’Adrien et Céline Quatennens. Adrien décide de tout prendre sur lui. Je salue sa dignité et son courage. Je lui dis ma confiance et mon affection », a écrit Jean-Luc Mélenchon sur Twitter. 

Interrogé à ce sujet ce jeudi 22 septembre, il assure parlant de ses tweets controversés ne pas regretter ses propos. « Est que vous regrettez les tweets que vous avez publiés? », a demandé devant l’Assemblée nationale le journaliste de Quotidien au leader de la France Insoumise qui passait devant lui pour se rendre aux journées parlementaires de son parti.

« Monsieur, je pèse mes mots tout le temps. C’est vous qui regrettez ce que vous êtes en train de dire », a-t-il déclaré avant de glisser une tape sur la joue du journaliste qui s’est dépêché de faire un pas en arrière. Le geste a choqué plusieurs journalistes. Sur les réseaux sociaux, il est perçu comme une volonte d' »infantiliser, » d' »humilier ou impressionner » l’homme de médias. 

« Inconsciemment, donner une tapette sur la joue lorsqu’on l’interroge sur son soutien à Adrien #Quatennens auteur d’une gifle sur sa compagne, c’est quand même très, très signifiant », peut-on lire sous un commentaire. Jean-Luc Mélenchon est revenu dimanche, quelques heures après son premier tweets en faveur du député du Nord, tentant de corriger le tir. 

« Une gifle est inacceptable dans tous les cas. Adrien l’assume. C’est bien », a-t-il déclaré. Des propos qui n’ont pas fait l’unanimité même en interne. La députée Pascale Martin a indiqué dans un communiqué qu’une telle appréciation du leader de la France Insoumise pourrait « avoir des conséquences graves ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici