Guillaume Canet au fond du trou,  Marion Cotillard se venge … 

1
129

La décision de Marion Cotillard de travailler aux Etats Unis viserait à donner une leçon au père de ses enfants, Guillaume Canet. 

Marion Cotillard est actuellement aux Etats-Unis où elle honore à deux projets cinématographiques, dont le film Lee d’Ellen Kuras, qui retrace la vie de la photographe Elizabeth Lee Miller et dans lequel elle donne la répique à Kate Winslet, blessée récemment lors du tournage mais sans gravité pour la suite. 

L’actrice de 47 ans, immortalisée seule dans les rues de New York où elle paraissait triste, se trouve également sur le tournage d’une série qui sera bientôt diffusée sur la plateforme Apple TV. Et même si ses enfants lui manque, Marion Cotillard aime la langue anglaise et elle a eu une année chargée en France. 

Travailler à New York lui permet de prendre une nouvelle boufée, mais aussi de donner une leçon à son ancien compagnon, Guillaume Canet, décrit comme distrait dans son travail l’année dernière. D’après le magazine Voici, ce serait l’une des raisons des dissenssions au sein de leur couple. 

« A un moment, il a eu envie de s’étourdir loin des huis clos familial », rapporte la publication selon qui Marion Cotillard aurait particulièrement été agacée par cette façon de faire du père de ses enfants. Guillaume Canet aurait pris l’habitude de se plonger dans le travail « en s’y noyant à terme, perdant de vue le côté positif des choses, du quotidien, et même de vie du couple ». 

Surtout, Marion Cotillard aurait mal supporté le fait que son compagnon soit fréquemment absent. « Elle voyait bien qu’il avait la tête ailleurs. C’est elle qui a rompu », a affirmé un proche du couple. Alors, en multipliant les projets un peu partout, l’actrice trouve aussi là le moyen de « punir » celui avec qui elle a partagé quinze années de sa vie. 

Guillaume Canet serait déterminé à reconquérir sa compagne, indique le magazine Closer selon qui « Marion et lui ont choisi de renouer le dialogue ». Ensemble au Cap Ferret où ils ont passés les vacances, « les liens se recréent , les discussions sont franches et détendues. Sur leurs visages, les sourires qui s’étaient effacés il y a quelques mois ont fait leur retour et les regards ne trompent plus », livre l’hebdomadaire. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici