Ary Abittan agressé à l’aéroport, sa vie prend une tournure radicale !

0
481

Ary Abittan, qui devrait bientôt connaitre quel sort lui réserve la justice, aurait subi une agression en plein jour. 
La vie d’Ary Abittan a basculé le jour où l’accusation de viol et agression sexuelle portée contre lui par une jeune femme de 23 ans a été rendue publique. Depuis, le comédien connait des moments difficiles. Mis à l’écart par ses collègues et partenaires, cette fois, il aurait été victime en pleine journée d’une agression. 
C’est le magazine Spécial Dernière qui rapporte cette information, sans toutefois révéler les raisons de la supposée agression qui tanguerait plus vers la crainte de l’humoriste, qui s’est déporté avec sa compagne et ses filles du côté de Punta Cana, d’en subir une. Ary Abittan aurait d’ailleurs affiché un comportement étrange à l’aéroport avant leur départ. 
Il aurait remonté la file en s’excusant, de crainte d’être reconnu et de subir une agression. Le héros de Qu’est qu’on a fait au Bon Dieu aurait, au départ de Paris, demandé à passer en première position « pour une question de sécurité ». Ary Abittan ne souhaitait pas demeurer dans la foule par « crainte (…) de se faire agresser ».
Sur le plateau de Touche pas à mon poste, la directrice déléguée du magazine Public a évoqué cette attitude de l’acteur, contrairement à Paris Match qui ne le voit pas sous cet angle. Depuis le début de cette affaire, Ary Abittan s’est fait discret et ne s’est pas exprimé quant aux faits qui lui sont reprochés. 
Accusé de viol et d’agression sexuelle, le comédien a été placé le 31 octobre dernier, quelques heures après que la plainte qui l’incrimine a été déposée, en garde à vue. Auditionné par la police, il a été mis le 2 novembre en examen par un juge d’instruction qui l’a également placé sous contrôle judiciaire. 


L’une des anciennes conquêtes d’Ary Abittan, interviewée par Paris Match, a fait des révélations fracassantes au sujet du comédien, concernant une soirée passée à son domicile. « Il me parlait à peine, tournait autour de moi: ‘J’aime bien ce que je vois’, lâchait-il », a-t-elle expliqué, avant d’affirmer: « Dix minutes après, il m’embrassait sans délicatesse et me tripotait grossièrement le sexe ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici